Les questions de genre sont une préoccupation majeure en Afrique face à la pression des crises sécuritaires et des changements climatiques. Il est donc crucial de travailler sur la prise en compte du genre à travers les formations, l’information, le lobbying et les plaidoyers. Le programme en genre et développement vise à renforcer les capacités des acteurs.trices clé.e.s pour une meilleure prise en compte du genre dans les actions en faveur d'un développement durable en Afrique.

<Retour au catalogue

Objectifs
 

  • Mobilisez des concepts et des instruments d’analyse théorique ayant trait au genre et mettez-les en pratique dans vos activités professionnelles, académiques ou associatives.

  • Profitez de l’expertise d’une équipe de spécialistes de l’enseignement et de la pratique de l’approche genre et développement.

  • Apprenez à distance à travers des lectures, des discussions sur des forums avec les enseignant∙e∙s et les autres participant∙e∙s et des webinaires, puis approfondissez vos connaissances à l’occasion d’ateliers en présentiel ou en virtuel.

  • Progressez en deux étapes : une première année pour obtenir un Executive Certificate, une seconde année pour compléter votre formation et obtenir un Executive Diploma.

  • Nourrissez votre pratique en échangeant avec des experts d’autres pays d'Amérique Latine.

 

A qui s'adresse la formation ?
 

  • Professionnel∙le∙s occupant ou appelé∙e∙s à occuper des postes à responsabilité et souhaitant acquérir les outils d’analyse critique et de mise en œuvre pratique de l’approche genre dans le développement.

  • Enseignant∙e∙s ou chercheur∙e∙s souhaitant intégrer à leur démarche une perspective genre.

  • Personnes travaillant dans (ou en lien avec) une des zones prioritaires du programme : Afrique de l’Ouest ou région des Grands lacs.

  • La formation est conçue pour être suivie parallèlement à une activité professionnelle (charge de travail hebdomadaire de 8 à 10 heures).

 

DIPLÔMES DÉCERNÉS


Executive Certificate en genre et développement (CAS)
Certificate of Advanced Studies (15 ECTS)

Executive Diploma en genre et développement (DAS)
Diploma of Advanced Studies (30 ECTS, dont 15 ECTS correspondent au CAS)

Ces programmes peuvent être validés dans le cadre de l'Executive Master in International Relations.

 

ODD relatif au programme
 

5

Module 1 (Executive Certificate)

Concepts, théories et outils en genre et développement

  • Renforcez vos connaissances de l’approche genre.

  • Analysez comment se (re)produisent les inégalités de genre.

  • Acquérez des outils méthodologiques, théoriques et opérationnels pour intégrer une perspective genre à vos projets.

  • Échangez vos expériences avec d’autres professionnel·le·s.

Formation en ligne
17 février au 27 mai 2025

Webinaires
4 webinaires de deux heures chacun (22 février, 22 mars, 26 avril 2025)

Ateliers de fin de module
Entre le 28 mai et le 10 juin 2025

Les ateliers seront organisés principalement en modalité présentielle à Dakar, Ouagadougou, Cotonou et Bujumbura. En cas d’effectifs insuffisants (moins de 6 personnes), l’atelier pourra être donné en virtuel. Dans tous les cas, des ateliers virtuels seront mis à disposition pour les étudiant-e-s qui ne résident pas dans les villes où sont organisés les ateliers présentiels. Toutefois, la participation aux ateliers présentiels est fortement recommandée.

La participation aux ateliers présentiels est obligatoire pour les étudiant·e·s résidant dans les villes où ceux-ci sont organisés.

Module 2 (Executive Certificate)

Approfondissement thématique
(1 thème à choix)

  • Approfondissez vos connaissances sur un des thèmes suivants : genre et éducation | budgets genre, pouvoirs et transformations sociales | genre et développement rural | Genre, santé et pandémies.

  • Explorez les approches féministes de la recherche-action.

  • Rédigez un travail personnel en lien avec la thématique choisie.

Formation en ligne
2 juillet au 21 octobre 2025

Webinaires
3 webinaires de deux heures chacun (15 juin, 9 août, 4 octobre 2025)

Ateliers de fin de module
Entre le 22 octobre et le 4 novembre 2025

Les ateliers seront organisés principalement en modalité présentielle à Dakar, Ouagadougou, Cotonou et Bujumbura. En cas d’effectifs insuffisants (moins de 6 personnes), l’atelier pourra être donné en virtuel. Dans tous les cas, des ateliers virtuels seront mis à disposition pour les étudiant·e·s qui ne résident pas dans les villes où sont organisés les ateliers présentiels. Toutefois, la participation aux ateliers présentiels est fortement recommandée.

La participation aux ateliers présentiels est obligatoire pour les étudiant·e·s résidant dans les villes où ceux-ci sont organisés.

Module 3A (Executive Diploma)

Violence basée sur le genre (VBG) et approche psychosociale communautaire

  • Aborder de manière pluridisciplinaire la problématique de VBG et VSBG.

  • Approfondir les questions de VBG et VSBG en utilisant l’approche psychosociale.      

  • Réfléchir à la problématique de VBG et VSBG dans sa dimension socio-économique, en lien avec les normes patriarcales et de genre, dans des contextes de crises humanitaires ou de conflits armés.     

  • Acquérir des outils pratiques en lien avec les projets et programmes de développement.          

Formation en ligne
19 février au 8 avril 2025

Webinaires
3 webinaires de deux heures chacun (22 février, 15 mars, 5 avril 2025)

Ateliers de fin de module partagé M3A et M3B (virtuel)
Entre le 28 mai  et le 2 juin 2025

Module 3B (Executive Diploma)

Genre et conflits

  • Apprenez à déconstruire les stéréotypes de genre liés aux conflits.

  • Intégrez le genre pour intervenir plus efficacement dans la prévention, la gestion ou la reconstruction post-conflit.

  • Mettez vos acquis en pratique dans votre environnement professionnel.

  • Visionnez la vidéo de présentation du module en bas de la page

Formation en ligne
16 avril au 27 mai 2025

Webinaires
2 webinaires de deux heures chacun (3 et 24 mai 2025)

Ateliers de fin de module partagé M3A et M3B (virtuel)
Entre le 28 mai et le 2 juin 2025

Les ateliers seront organisés principalement en modalité présentielle à Dakar, Ouagadougou, Cotonou et Bujumbura. En cas d’effectifs insuffisants (moins de 6 personnes), l’atelier pourra être donné en virtuel. Dans tous les cas, des ateliers virtuels seront mis à disposition pour les étudiant·e·s qui ne résident pas dans les villes où sont organisés les ateliers présentiels. Toutefois, la participation aux ateliers présentiels est fortement recommandée.

La participation aux ateliers présentiels est obligatoire pour les étudiant·e·s résidant dans les villes où ceux-ci sont organisés.

Module 4 (Executive Diploma)

Approfondissement thématique
(1 thème à choix)

  • Approfondissez vos connaissances sur un des thèmes non retenus dans le cadre de l'Executive Certificate : genre et éducation | budgets genre, pouvoirs et transformations sociales | genre et développement rural | Genre, santé et pandémies.

  • Rédigez un travail personnel en lien avec une des thématiques de l'Executive Diploma.

Formation en ligne
2 juillet au 21 octobre 2025

Webinaires
3 webinaires de deux heures chacun (15 juin, 9 août, 4 octobre 2025)

Ateliers de fin de module
Entre le 22 octobre et le 4 novembre 2025

Les ateliers seront organisés principalement en modalité présentielle à Dakar, Ouagadougou, Cotonou et Bujumbura. En cas d’effectifs insuffisants (moins de 6 personnes), l’atelier pourra être donné en virtuel. Dans tous les cas, des ateliers virtuels seront mis à disposition pour les étudiant·e·s qui ne résident pas dans les villes où sont organisés les ateliers présentiels. Toutefois, la participation aux ateliers présentiels est fortement recommandée.

La participation aux ateliers présentiels est obligatoire pour les étudiant·e·s résidant dans les villes où ceux-ci sont organisés.

Organisation de la formation

Sessions en ligne
Chaque module commence par une séance d’introduction. Il comporte ensuite entre neuf et treize sessions en ligne qui durent chacune une semaine.
Toutes les sessions suivent une même architecture. Les participant∙e∙s bénéficient d'une semaine pour étudier les supports pédagogiques, faire les exercices, et contribuer aux espaces de discussions.
Dans ce programme, se former « en ligne » ne signifie pas se former « tout seul ». Les participant∙e∙s seront en interaction permanente entre eux et avec les enseignant∙e∙s.

Ateliers de fin de module
Les ateliers en présentiel ou en virtuel ont pour but de permettre aux participant∙e∙s de revoir les acquis du cours et d’approfondir certains aspects clés de manière collective. Ils sont aussi l’occasion d’effectuer des études de cas et de mettre en pratique les notions et outils abordés durant les cours.

Les ateliers seront organisés principalement en modalité présentielle à Dakar, Ouagadougou, Cotonou et Bujumbura. En cas d’effectifs insuffisants (moins de 6 personnes), l’atelier pourra être donné en virtuel. Dans tous les cas, des ateliers virtuels seront mis à disposition pour les étudiant·e·s qui ne résident pas dans les villes où sont organisés les ateliers présentiels. Toutefois, la participation aux ateliers présentiels est fortement recommandée.

La participation aux ateliers présentiels est obligatoire pour les étudiant·e·s résidant dans les villes où ceux-ci sont organisés.

Accompagnement
Les cours sont donnés par des enseignant∙e∙s confirmé∙e∙s, spécialistes des questions de genre et basé∙e∙s en Afrique. Ces enseignant∙e∙s modèrent les forums, suivent la participation des participant∙e∙s, les accompagnent dans leur travail personnel et sont disponibles pour répondre aux questions. Ils ou elles animeront aussi les ateliers.

Descriptif des cours

GENRE ET CONFLITS

Bien que relativement récents, les travaux sur la dimension genrée des conflits mettent en évidence la double nécessité de s’intéresser à l’impact des conflits sur les rapports de genre et à l’impact des rapports de genre sur les conflits. C’est cette double interaction que le cours propose d’explorer. La question du genre est abordée en lien avec les conflits armés et non-armés, civils ou inter-états, déclarés ou latents, en s’intéressant  aux conflits dans leurs différentes phases: prévention, gestion, maintien de la paix ou processus de réconciliation et de reconstruction post-conflits.

Des outils d’analyse pour la compréhension des relations entre genre et conflits seront abordés et éclairés par une diversité de documents écrits et audiovisuels. Au cours de la formation, les thèmes suivants seront successivement traités :

  • typologie des conflits et impact des conflits sur le développement durable et l’égalité de genre;

  • le genre dans les cadres internationaux et nationaux de régulation des conflits;

  • rôle des organisations de femmes et féministes;

  • intégration du genre dans la prévention des conflits, le maintien de la paix et les situations post-conflits.

CONCEPTS, THÉORIES ET OUTILS EN GENRE ET DÉVELOPPEMENT

Ce cours est une introduction aux concepts et théories de l’approche genre et développement. L’objectif est de fournir des outils d'analyse pour comprendre comment se (re)produisent les inégalités de genre dans les pratiques et programmes de développement, pour contribuer à des changements vers plus de justice sociale et de genre.

Cette formation apporte des outils méthodologiques et théoriques, ainsi que des outils opérationnels (analyse, mise en œuvre, suivi). Les thématiques traitées sont abordées et éclairées à travers des lectures (articles, études de cas, recherches, etc.) et le partage des expériences de travail en Afrique de l'Ouest et dans la région des Grands Lacs des enseignant∙e∙s et des personnes qui participent. L’enseignement s’appuie sur des études de cas inspirées des contextes professionnels des participant∙e∙s et encourage l’adoption d’une posture réflexive. Les participant∙e∙s sont encouragé∙e∙s à développer un esprit critique et à inclure une perspective genre (en articulation avec la classe et l’ethnicité) dans une démarche de transformation sociale. Les sessions du cours aborderont les questions suivantes :

  • genre et pouvoirs, identités, sexualités;

  • organisations de femmes et féminismes, droits humains, citoyenneté, égalité;

  • genre, économie, mondialisation, division sexuelle du travail;

  • intégration d'une perspective de genre dans les programmes et les projets, dans les organisations et les budgets.

GENRE ET ÉDUCATION

L’objet de ce cours est d’analyser la production et la reproduction des inégalités dans l’éducation et d’identifier les moyens de lutter contre ces inégalités. Les étudiants seront amenés à développer une posture réflexive et critique face aux enjeux culturels et structurels, et à envisager l’intégration de la perspective genre dans une démarche de transformation sociale. Des outils d’analyse pour la compréhension du champ de savoir et des pratiques en genre et développement dans l’éducation seront abordés et éclairés par diverses études de cas et expériences de terrain. Au cours de la formation, les thèmes suivants seront successivement traités :

  • théories et concepts du genre, de l’approche genre et développement, de l’éducation;

  • socialisation et éducation familiale;

  • genre, éducation, droits, inégalités;

  • éducation et formation des adultes à l’épreuve du genre;

  • planification pour une éducation sensible au genre, matériel didactique et curricula, égalité de genre entre et parmi les apprenants et les enseignants.

BUDGETS GENRE, POUVOIRS ET TRANSFORMATIONS SOCIALES

Ce cours se penche sur les apports de l’économie féministe à l’analyse et à la planification du développement. Les budgets genre sont abordés en tant que processus et outils d’analyse de la gestion des finances publiques, associatives, mais aussi privées. En effet, les finances et les budgets sont l’expression de rapports de pouvoir entre et parmi les hommes et les femmes, dans la société en général et dans les organisations de développement en particulier. Ils reflètent aussi des choix macroéconomiques qui ignorent en grande partie les inégalités de genre au sein du ménage et de la société et, de fait, les reproduisent et les amplifient.

L’objet de cette formation est donc d’analyser les mécanismes de production et reproduction des inégalités de genre sous-tendus par les politiques macroéconomiques et d’identifier les moyens de lutter contre ces inégalités à travers les budgets prenant en compte le genre. Des articles, résultats de recherches, études de cas, ainsi que des documents audiovisuels sont étudiés et discutés. Des outils opérationnels (analyse, mise en œuvre, suivi) sont abordés et éclairés par le partage des expériences de terrain des enseignant∙e∙s et des participant∙e∙s. La formation encourage l’adoption d’une posture réflexive. Les sessions du cours aborderont les questions suivantes :

  • rappels sur les concepts et théories du genre, de l’économie du développement et sur l'économie féministe;

  • genre, économie du ménage et macroéconomie;

  • budgets sensibles au genre (outils, processus, études de cas, exercices);

  • planification et suivi de la budgétisation sensible au genre dans les organisations;

  • perspectives sur le financement de l’égalité.

GENRE ET DÉVELOPPEMENT RURAL

Si l’importance de la contribution des femmes à la production agricole est désormais largement reconnue, la perspective genre continue à être absente de la plupart des politiques et pratiques du développement rural. En particulier, la place occupée par les paysannes dans les systèmes de production, ainsi que la manière dont elles mènent leurs différentes activités – agricoles, commerciales et domestiques – continue à être ignorée ou peu prise en compte.

L’objet de cette formation est de proposer des outils d’analyse des mécanismes de production et de reproduction des inégalités de genre liés au développement rural dans un contexte mondialisé, et d’identifier les moyens de lutter contre ces inégalités. Des articles, résultats de recherches, études de cas, ainsi que des documents audiovisuels seront étudiés et discutés. Des outils opérationnels (analyse, mise en œuvre, suivi) seront abordés et éclairés par le partage des expériences de terrain des enseignant∙e∙s et des participant∙e∙s. La formation encourage l’adoption d’une posture critique et réflexive. Les sessions du cours aborderont les thématiques suivantes :

  • biais de genre dans les systèmes de pensée et dans les actions sur le développement rural;

  • division sexuelle du travail et articulation des différents systèmes de production (vivriers / rente);

  • genre et accès à la terre et aux autres moyens de production;

  • connaissances et savoir-faire locaux, luttes et mouvements de femmes;

  • politiques et projets agricoles, souveraineté alimentaire et genre.

GENRE, SANTÉ ET PANDÉMIES

Ce cours part d’un postulat : l’égalité de genre a un impact sur la santé et la santé a un impact sur l’égalité de genre. L’intégration de l’approche genre, intersectionnelle et orientée sur les droits humains, est donc cruciale pour le développement et la mise en œuvre de politiques et de programmes de santé publique. Dans la première partie du cours, il s’agira d’examiner les liens entre genre et santé dans différents contextes, y compris en temps de pandémie, et d’apprécier l’intégration du genre dans les politiques et programmes de santé publique, au niveau international, national et local. La seconde partie du cours se penchera sur les défis de l’intégration du genre dans l’analyse et les réponses aux enjeux de santé, que ce soit en termes de santé globale ou dans les plans de relance post-pandémiques.

VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ET APPROCHE PSYCHOSOCIALE COMMUNAUTAIRE

Ce module abordera les concepts fondamentaux relatifs à la violence basée sur le genre (VBG) et la violence sexuelle basée sur le genre (VSBG)  en lien avec le pouvoir et les rapports de genre.  La formation intègre l’apprentissage des outils de la programmation de la prise en charge et prévention des VBG dans les programmes sectoriels du développement, de l’approche psychosociale communautaire (APC) et des standards minima de gestion des cas de VBG/VSBG dans le contexte des conflits armés ou des crises humanitaires. En prenant en compte l’approche de la transformation sociale, le nexus entre le développement et le genre, ce module permet de se former aux stratégies de la lutte et de la prévention des VBG à travers l’autonomisation économique des femmes et la prévention du harcèlement sexuel (PSEAH) au sein des organisations.

Objectifs pédagogiques       

  • aborder de manière pluridisciplinaire la problématique de VBG et VSBG.

  • approfondir les questions de VBG et VSBG en utilisant l’approche psychosociale.      

  • réfléchir à la problématique de VBG et VSBG dans sa dimension socio-économique, en lien avec les normes patriarcales et de genre, dans des contextes humanitaires ou de conflits armés.     

  • acquérir des outils pratiques en lien avec les projets et programmes de développement.          

Genre et conflits
Genre et éducation
Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales
Genre et développement rural
Genre, santé et pandémies
Calendrier et lieux

La formation est donnée en français et est principalement suivie à distance (en ligne). Chaque module inclut minimum 4 heures de travail synchronique (webinaires), organisés les samedis matin, et un atelier de fin de module (3 jours) qui permettent aux participant∙e∙s d’approfondir leurs connaissances.

Les ateliers seront organisés principalement en modalité présentielle à Dakar, Ouagadougou, Cotonou et Bujumbura. En cas d’effectifs insuffisants (moins de 6 personnes), l’atelier pourra être donné en virtuel. Dans tous les cas, des ateliers virtuels seront mis à disposition pour les étudiant·e·s qui ne résident pas dans les villes où sont organisés les ateliers présentiels. Toutefois, la participation aux ateliers présentiels est fortement recommandée.

La participation aux ateliers présentiels est obligatoire pour les étudiant·e·s résidant dans les villes où ceux-ci sont organisés.

Executive Certificate

Module 1
Formation en ligne
Du 19 février au 17 mai 2025

Webinaires
4 webinaires de deux heures chacun (22 février, 22 mars, 26 avril 2025)

Ateliers de fin de module
Entre le 28 mai et le 10 juin 2025
à Bujumbura, Cotonou, Dakar, Ouagadougou, ou en virtuel*

Module 2
Formation en ligne
Du 2 juillet au 21 octobre 2025

Webinaires
3 webinaires de deux heures chacun (15 juin, 9 août, 4 octobre 2025)

Ateliers de fin de module
Entre le 22 octobre et le 4 novembre 2025
à Bujumbura, Dakar, Ouagadougou, ou en virtuel*

Fin de la formation (remise du travail personnel) : 25 novembre 2025

*Les ateliers seront organisés principalement en modalité présentielle à Dakar, Ouagadougou, Cotonou et Bujumbura. En cas d’effectifs insuffisants (moins de 6 personnes), l’atelier pourra être donné en virtuel. Dans tous les cas, des ateliers virtuels seront mis à disposition pour les étudiant·e·s qui ne résident pas dans les villes où sont organisés les ateliers présentiels. Toutefois, la participation aux ateliers présentiels est fortement recommandée.

La participation aux ateliers présentiels est obligatoire pour les étudiant·e·s résidant dans les villes où ceux-ci sont organisés.

Executive Diploma

Module 3
Formation en ligne
Du 19 février au 27 mai 2025
5 webinaires de deux heures chacun (22 février, 15 mars, 5 avril, 3 et 24 mai 2025)

Ateliers de fin de module
Entre le 28 mai et le 10 juin 2025
à Bujumbura, Dakar, Ouagadougou, ou en virtuel*

Module 4
Formation en ligne
Du 2 juillet au 21 octobre 2025

Ateliers de fin de module
Entre le 22 octobre et le 4 novembre 2025
à Bujumbura, Dakar, Ouagadougou, ou en virtuel*

Fin de la formation (remise du travail personnel) : 25 novembre 2025

*Les ateliers seront organisés principalement en modalité présentielle à Dakar, Ouagadougou, Cotonou et Bujumbura. En cas d’effectifs insuffisants (moins de 6 personnes), l’atelier pourra être donné en virtuel. Dans tous les cas, des ateliers virtuels seront mis à disposition pour les étudiant·e·s qui ne résident pas dans les villes où sont organisés les ateliers présentiels. Toutefois, la participation aux ateliers présentiels est fortement recommandée.

La participation aux ateliers présentiels est obligatoire pour les étudiant·e·s résidant dans les villes où ceux-ci sont organisés.

Frais de formation

Le programme est subventionné par la Direction pour le développement et la coopération suisse (DDC) ainsi que par la Fédération genevoise de coopération (FGC). Ces soutiens financiers permettent d’accorder des subventions aux participant∙e∙s basé∙e∙s en Afrique subsaharienne francophone, prioritairement aux personnes basé∙e∙s en Afrique de l’Ouest ou dans la région des Grands Lacs. Le tarif subventionné est appliqué automatiquement aux personnes éligibles.

  • Executive Certificate : 1'400 CHF pour les participant∙e∙s basé∙e∙s en Afrique subsaharienne francophone ou 10'500 CHF dans les autres cas

  • Executive Diploma :  2’000 CHF pour les participant∙e∙s basé∙e∙s en Afrique subsaharienne francophone ou 11'500 CHF dans les autres cas (pour l’année supplémentaire après l’obtention de l’Executive Certificate).

Les frais de déplacement et de séjour sur les lieux des ateliers présentiels ainsi que les assurances (voyage/santé) sont à la charge des participant∙e∙s.

Le paiement des frais d'écolage est exigé avant le début de la formation. Les modalités de paiement seront indiquées aux candidat∙e∙s retenu∙e∙s lors de leur admission.

Les participant∙e∙s travaillant dans le canton de Genève peuvent bénéficier d'un chèque formation (allant jusqu'à 750 CHF pour le CAS et 1'500 CHF pour le DAS).
Référence du programme - Executive Certificate: 3709
Référence du programme - Executive Diploma: 7010
Plus d'information>

Pour plus d'informations, merci de vous référer à nos Conditions Générales.

Candidature et admission

Ouverture des candidatures: 1er juin 2024

Clôture des candidatures: 31 août 2024

  • Formulaire de candidature en ligne.

  • Copie scannée des titres universitaires.

  • Lettre de référence d’une institution appuyant le ou la candidat∙e dans sa démarche (employeur, association dont le ou la candidat∙e est membre, ou autre). Cette lettre doit expliquer brièvement quelles sont les fonctions et responsabilités du ou de la candidat∙e, et ce que le renforcement de ses connaissances et compétences en genre apportera à l’institution.

  • Étude des dossiers par le comité de sélection.

  • Réponse sur le statut de la candidature au plus tard le 2 octobre 2024.

  • Lettre d'admission accompagnée de la facture des frais d'écolage aux candidat∙e∙s retenu∙e∙s.

  • Enregistrement auprès du Département de la Formation continue de l’Institut (admission définitive) après paiement des frais d’écolage.

Eligibilité

Les conditions pour être candidat∙e à l’Executive Certificate sont les suivantes :

  • diplôme universitaire de niveau Bachelor ou équivalent;

  • très bonne maîtrise du français;

  • expérience professionnelle;

  • accès à l’internet à haut débit.

Pour l’Executive Diploma, en plus des conditions énoncées ci-dessus, le ou la candidat∙e doit être en possession, ou être sur le point de terminer, un Executive Certificate en genre et développement délivré par l’Institut de hautes études internationales et du développement.

Comité Scientifique
 

Le comité scientifique est le garant de l’excellence académique de la formation et de son ancrage au sein de l’IHEID et auprès des partenaires institutionnels du programme. Il réunit des représentant∙e∙s de la Formation continue, du Centre genre et du corps professoral de l’IHEID, des représentant∙e∙s des enseignant∙e∙s et des partenaires du programme (EFI, IPD-AOS), ainsi que des expert∙e∙s externes spécialistes de l’approche genre et développement.

 

Enseignant·e·s


Les enseignant·e·s qui donnent les cours, animent les sessions et supervisent les travaux personnels sont basé·e·s en Afrique de l’Ouest et sont des spécialistes reconnus de l’approche genre et développement.

 

En partenariat avec
 

IPD/AOS
Institut panafricain pour le développement Afrique de l’Ouest et Sahel
Site web>
 
IPD/AOS logo

L’IPD/AOS est le formateur et le conseiller des femmes et des hommes, acteurs du développement afin de promouvoir une société juste et équitable.
Les missions de l’IPD/AOS consistent à valoriser les actions de formation en :

  • garantissant un niveau élevé de satisfaction des personnes et des organisations bénéficiaires des formations ;

  • développant chez les bénéficiaires des formations une culture d’initiatives ;

  • faisant des personnes formées des managers modèles qui vulgarisent la formation reçue ;

  • chassant l’ignorance, pour installer le savoir.

A cet effet, les activités de l’IPD/AOS s’exécutent autour de la formation, de la recherche-action et de la recherche transfert, de l’appui-conseil, et de la gestion des projets de coopération technique. L’IPD/AOS possède une expertise reconnue sur le genre et propose des formations de niveau licence et master en Genre, Population et Développement.
 

ALFAJIRI WHET
Alfajiri We Heal Together

Alfajiri WHET

Alfajiri WHeT est une organisation établie au Burundi, dont les membres ont une expérience de plus de 12 ans de travail avec la Coopération Suisse. Alfajiri est une entreprise sociale des professionnels engagés, offrant une expertise et un accompagnement de qualité, aux institutions et communautés de la région des Grands lacs, assurant la transformation positive des normes sociales pour une égalité des genres, une meilleure santé et un développement durable.

Alfajiri WHeT base son intervention sur la recherche et les évaluations des projets et programmes, le développement institutionnel et le renforcement organisationnel et financier des organisations nationales ou internationales, la formation en genre et PSEAH, le développement des approches communautaires transformatrices des normes sociales de genre, le plaidoyer et la communication sur les thèmes de genre, PSEAH, et droits sexuels et reproductifs.


EFI
Espace Femmes International
 
EFI logo

Basé à Genève, Espace Femmes International est un espace de solidarité entre les femmes du Nord et du Suds. Lieu de mémoire du féminisme et d'échange, l'association inscrit son action dans le mouvement international des femmes et mène des projets de solidarité internationale conjointement avec des organisations du Sud.

 

En collaboration avec
 

LaSoAA
Laboratoire de sociologie et d’anthropologie appliquées, Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines, Université de Parakou
 
LaSoAA logo

Créé en 2018, le LaSoAA est une unité de formation, de recherches et d’études d’Anthropologie et de Sociologie du Développement au Bénin, en Afrique et ailleurs dans le monde. Les recherches menées par ses équipes s’articulent autour de deux axes : Objectifs de développement durable ; équité et inclusion sociale, environnement et développement. Plus particulièrement, son Unité de Formation et de Recherche « Développement, Genre et Inclusion Sociale » a pour but de promouvoir et de développer la formation et la recherche sur le développement, le genre et l’inclusion sociale dans une perspective interdisciplinaire (sociologie/anthropologie, géographie, droits, économie).

Ce programme de formation en genre et développement a été pour moi une expérience extrêmement enrichissante. Cette formation m’a permis d’avoir un esprit d’analyse et de prise en compte systématique du genre dans mes activités professionnelles. Grâce à l’obtention du CAS, j’ai été promu à un nouveau poste.

Adama Gandema/Son, chargée de programme de renforcement du pouvoir économique des femmes au CECI

 

J’ai particulièrement apprécié la pertinence et la qualité des contenus que ce soit les documents ou les résumés des professeurs, et aussi la qualité de l’andragogie des chargés de cours. La formation est très intense pour nous professionnels, mais la qualité du management des équipes fait qu’on a toujours envie de continuer.

Kiemtore Harouna, GIZ Burkina Faso

Subscribe to our newsletter


By completing this form, you agree that the Institute may store and use your e-mail address to send you the newsletters you have chosen. To learn more.

* indicates required

I'm interested in

Candidatures 2025

Les candidatures sont bientôt ouvertes

Calendar

Executive Certificate
19 février - 25 novembre 2025

Executive Diploma
19 février - 25 novembre 2025

Fees

Coût
Executive Certificate:
CHF 1'400 à 10'500

Executive Diploma:
CHF 2'000 à 11'500

Discounts

Réductions
Bourses, Alumni, Chèque de formation (résidents de Genève)
Contactez-nous

Format

Format
Formation en ligne
(avec ateliers présentiels)

Location

Langue
Français

For organisations

Our open enrolment programmes can be adapted to fit the needs of your organisation.

Contactez-nous

Kadjatou Traore
Assistante académique
+226 61549020
formation-genre@graduateinstitute.ch

Facebook logo   Linkedin logo   Instagram   Twitter   Youtube   Blog

en Partenariat avec
 

logo IPDlogi Alfajiri WHETlogi EFI

Avec le soutien de

 

Logo DDC

 

logo FGC

En collaboration avec

logo LaSoAA